Epicure est de notre temps

Épicure est de notre temps.

Fonder sa pensée sur sa logique de la connaissance par les sens.

La sagesse est de s'attacher à connaître des réalités, des certitudes propres à calmer les inquiétudes de l'âme. La sagesse consiste à ne pas se jeter dans des conjonctures angoissantes sur le pourquoi de ce hasard, le pourquoi de cette nécessité. L'exact fondement qui justifierait la conviction et établirait les limites de ce libre arbitre qu'Épicure attribue à l'homme.

En revanche ce que l'homme peut et doit, c'est d'accomplir le voyage d'une façon agréable, dans l'équilibre physique et moral.

La perspective épicurienne du bonheur.

Si la perspective épicurienne du "bonheur" n'est pas des plus exaltantes pour l'imagination, elle est cependant bel et bien une sagesse véritable .
D'une part ,parce qu'elle se propose de fonder le comportement moral (et social) sur un bilan de réflexions qui s'enracine dans ce que nous sommes et pouvons connaître, et seulement dans cela.
D'autre part, parce que l'avantage d'un tel fondement, outre l'éventuel confort physique et moral apporté par une vie réglée par la sagesse, est qu'il bâtit un socle de valeurs universelles,. Une plate-forme "d'humanité commune" sur laquelle peuvent s'accorder tous les êtres humains, voire tous les êtres vivants,
Et pour cause, tous les êtres vivants ont pour milieu la même planète et pour comportement la même recherche d'un bonheur qui tâtonne vers son équilibre à travers "tropismes" et "phobies", ce qu'Épicure appelle "choix " et "rejets".
AddThis Social Bookmark Button